Tendances

Hygge : Le bonheur est dans la bougie

5 avril 2018

Difficile de passer à côté aujourd’hui, « Hygge » (à prononcer « Hou-ga ») est le mot adopté par les danois et les norvégiens pour signifier le bien-être et le bonheur au quotidien. Véritable concept de vie, il se présente sous la forme de conseils et de leitmotiv, et comme les danois sont les champions du monde du bonheur, hop, on s’inspire !

D’abord, on limite les lumières artificielles et on s’éclaire à la bougie 

Pour faire ça dans les règles, on choisit des produits scandinaves, évidemment; on se laisse tenter par la marque Skandinavisk et ses bougies infusées au thé, aux arômes de mandarine, d’ambre, de vanille (9) et de « lempi« , -amour en danois- (4) ou par des grands cierges à retrouver dans plusieurs coloris (7) chez la marque Ester & Erik qui les confectionne de manière artisanale dans la tradition danoise. Et pour éteindre ses bougies en toute sérénité, on shoppe le joli éteignoir en bronze de chez Yankee Candle (8).

On tamise la lumière, pour une ambiance cocon à souhait 

On glisse nos jolies bougies dans des photophores en corde et en verre de chez Yankee Candle (6) ou dans ceux de chez Serax (10) en kraft, en plein dans la tendance. A l’extérieur, on accroche la lanterne Helen de chez Affari of Sweden (11) pour une ambiance à la fois festive et intime, parfaite pour se retrouver entre amis.

Et pour ceux qui préfèrent les parfums d’ambiance, on découvre le diffuseur de la marque Skandinavisk (5) à la senteur douce et citronnée.

On prend soin de soi avec des produits pour le corps tout doux

On protège nos mains avant le retour des beaux jours, avec la crème au lin de chez Meraki (3) et pour les nettoyer on s’envole pour la Norvège, avec le « Fjord » (2)  aux notes fruitées de cassis et de baies sauvages.

Et pour en apprendre encore beaucoup sur le Hygge, on shoppe et on dévore le livre de Meik Wiking (1), Directeur de l’Institut de Recherche sur le Bonheur à Copenhague, aux éditions First.

Pas de commentaire

Laissez votre avis sur cet article